Ça se précise dans le groupe A du Championnat d’Afrique des Nations. Le Soudan a obtenu son ticket qualificatif pour les quarts de finale en éliminant l’Ouganda (1-0) alors que le Gabon, dans les ultimes secondes de jeu, tenait l’Algérie en échec 2-2.
Match à rebondissement, mardi 8 février, lors de l’opposition Gabon-Algérie, comptant pour la deuxième journée du groupe A. Réduites à dix depuis l’expulsion de Nenet Ebanega à la 41e minute et menées 2-1, les Panthères du Gabon, ont rattrapé les Algériens dans les ultimes secondes de jeu.

Malgré une légère domination algérienne, ce sont les protégés de Pierre Aubame, l’entraîneur gabonais, qui ouvrent le score. A la 52e minute, le défenseur algérien Johan Mohammed Yekhlef manque sa passe en retrait et Lengoualama d’en profiter pour crucifier Mohamed Zemmamouche. 1-0. Fébriles, les Gabonais optent pour la défense à outrance, et subissent les assauts répétés des Algériens qui finissent par égaliser. A la 71e, El Arabi Soudani remet les pendules à l’heure. Les Algériens revivent et maintiennent la pression sur les Gabonais qui vont craquer de nouveau. Étrangement seul au deuxième poteau, El Soudani signe son doublé de la soirée et son troisième but de la compétition en reprenant de la tête un centre travaillé de Bouaza à la 77e.

La suite, on la connaît. Les Algériens n’emporteront pas le gain du match. Alors qu’on jouait les ultimes secondes des arrêts de jeu, Lengoualama déclenche un missile des 25 mètres que Zemmamouche négocie mal. A l’affut, Jean Bembangoye parvient grossièrement à arracher le ballon des mains du gardien des Fennecs qui tentait de rattraper sa bourde. Trop tard. Bembangoye et le Gabon son déjà aux anges. 2-2. Furax les Verts protestent vertement contre l’arbitre pour une faute de mains. Sans gain de cause. Score final 2-2.

Soudan, yes !

C’en est fini pour l’Ouganda au Championnat d’Afrique des Nations. Les Crânes ont beau haussé leur niveau de jeu, ils n’ont rien pu contre le rouleau compresseur soudanais. Les Dragons du Nil semblent si affamés qu’ils dévorent tout sur leur passage.

Mardi à Khartoum, face à l’Ouganda, les Soudanais ont voulu faire vite et bien. Déjà buteur contre le Gabon, l’opportuniste El Taib Mohamed Mudathir, a remis ça. En embuscade, il reprend d’un plat du pied à la 7e minute de jeu, un tir puissant mal négocié par le gardien ougandais. 1-0. Le but matinal rassure les Soudanais, poussés par tout un stade. Les Dragons impriment leur rythme à la rencontre. Ils densifient leur présence dans l’entrejeu et commencent une asphyxie des Ougandais. Aux 17e et 24e, les Dragons manquent d’aggraver le score. Mais en fin de première période, les Ougandais parviennent à se défaire de l’étau soudanais et réussissent quelques actions dangereuses (40e et 42e) sans autres conséquences. Malgré quelques belles actions chaudes de part et d’autre en seconde période, le score restera inchangé.

Avec deux victoires en autant de matchs, les Dragons du Nil s’envolent pour les quarts de finale. Le dernier billet qualificatif du groupe se jouera à distance entre le Gabon et l’Algérie. Leger avantage au Fennecs qui devront négocier un nul contre le Soudan le samedi 12 février. Au même moment, contre les Cranes Ougandais, le Gabon jouera… crânement sa chance.

Afrik.com