Le fonctionnement du complexe sidérurgique d’Arcelor Mittal d’ El Hadjar à Annaba, a subi des perturbations, vendredi, suite a un mouvement de protestation conduit par des employés d’une entreprise sous traitant le transport pour le compte du complexe, a constaté l’APS sur place. Les protestataires, des conducteurs de cars affectés au transport du personnel, réclamaient la réintégration d’un chauffeur ayant fait l’objet d’un licenciement disciplinaire, et scandaient des mots d’ordre hostiles au syndicat d’entreprise et à la direction du complexe.

APS