Le Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE) relevant de l’UGTA a proposé, dimanche à Alger, l’ouverture du dossier des œuvres sociales et l’implication des syndicats accrédités du secteur de l’éducation. Cette proposition a été formulée à l’issue d’une rencontre qui a réuni le ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid, avec les représentants du SNTE présidé par son Secrétaire général, M. Laïd Boudeha. Le syndicat, qui gère les oeuvres sociales depuis 1993, a souligné l’importance du dialogue entre tous les syndicats sectoriels accrédités au nombre de sept concernant les dossiers des œuvres sociales. Le débat, estime le syndicat, « débouchera sur une solution à même de satisfaire toutes les parties et garantir, pour les travailleurs du secteur de l’éducation, le droit de bénéficier des œuvres sociales ».

APS