Recep Tayyip Erdogan, Premier ministre turc, a évoqué ce mardi dans une allocution devant le parlement turc, retransmise par al-Jazeera, la situation en Egypte. Erdogan a déclaré que « les règles du jeu démocratique requièrent le respect de la volonté du peuple, ses demandes et appellent à ne pas les ignorer ».

Il s’est adressé à Hosni Moubarak en ces termes : « le président égyptien doit être persuadé que les Egyptiens sont des Etres humains, et il doit par conséquent répondre à leurs demandes. Je dis à Moubarak d’une manière fraternelle, que nous sommes des humains et que nous sommes voués à la disparition. Je demande au régime égyptien de franchir un pas pour rassurer le peuple, et prendre en compte ses demandes légitimes. Je dis au peuple égyptien que la démocratie est un droit mais il faut que vous préserviez les capacités de votre pays ».

Le Premier ministre turc a encore indiqué : « on ne veut pas qu’une goutte de sang soit versée du fait de la situation actuelle », affirmant qu’ »Ankara est aux côtés de l’Egypte, comme elle a été aux côtés de la Tunisie ».

« L’esprit social et la conscience sociale n’avancent jamais vers la destruction », admet Erdogan, en soulignant que « les sociétés du Moyen-Orient sont des sociétés dynamiques qui croient aux droits de l’homme, ce qui appelle au changement, avec la préservation de la stabilité ».

Et d’ajouter : « je dis aux peuples frères, soyez optimistes et œuvrez pour le progrès, pour prouver au monde entier que vous êtes dignes de démocratie et de changement ».

(gnet.tn)