Il s’était accroché au pouvoir jusqu’au bout, mais la rue égyptienne a fini par le déboulonner. Le raïs plie barage. Moubarak a quitté ses fonctions qu’il occupait depuis 1981 et transmis le pouvoir à l’armée, vient d’annoncer le vice-président Omar Souleiman. Les milliers d’égyptiennes et d’égyptiens venus réclamer son départ après la prière du vendredi, au lendemain de son ultime discours à la télévision, ont reçu cette nouvelle dans une explosion de joie.

Advertisement

La lutte du peuple, son courage, son acharnement ont fini par payer, L’Égypte s’est débarrassée d’un dictateur, le deuxième dans le monde arabe, après Ben Ali, en Tunisie. Selon la télévision d’Etat Moubarak et sa famille se sont retirés à Charm El Cheikh pour l’instant.

RAF

o3 150x150 - La rue égyptienne a eu raison de Moubarak : un dictateur est tombé (+vidéo)