Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a ordonné jeudi lors d’un Conseil des ministres l’accélération de l’affectation à travers les wilayas de  »l’importante quantité de logements sociaux locatifs déjà réceptionnés », et la facilitation aux citoyens de l’accès aux crédits immobiliers. Le Chef de l’Etat, qui a relevé que plus de 190.000 nouveaux logements ont été réceptionnés en 2010, a exhorté le gouvernement à finaliser certains sites de logements promotionnels demeurés en chantier au motif de contentieux divers, affirmant dans ce contexte, que la situation juridique de ces cas doit être solutionnée et les habitations mises en état d’occupation.

Le président de la République a ordonné, par ailleurs, l’accélération de l’exécution du programme de logements ruraux totalisant 700.000 unités, relevant qu’ au moins un tiers de ce contingent devra être lancé avant la fin cette année. Il a exhorté, par ailleurs, à l’intensification de la réalisation déjà engagée des 340.000 logements destinés à la résorption de l’habitat précaire à travers le pays.
Le président a ordonné également  »l’encouragement des banques locales à faciliter l’accès des citoyens aux crédits » pour la promotion immobilière, dans le cadre des dispositifs mis en place en 2010.  »Le cas échéant, a-t-il ajouté, le gouvernement mettra en place un fonds de garantie de ces crédits aux citoyens pour la construction ou l’acquisition d’un logement individuel dans des ensembles collectifs ».

Le chef de l’Etat a précisé qu’il attend du gouvernement à la fin de ce trimestre un rapport d’étape sur l’avancement de ces mesures destinées à augmenter la réponse à la demande de logements. Les colossaux moyens matériels et financiers consacrés par l’Etat pour la résorption de la crise de logement ont permis la réalisation de 1,45 million de logements lors du quinquennat précédent (2005-2009) et la programmation de 1,2 million de logements pour l’actuel quinquennat (2010-2014). D’autre part, les 800.000 unités actuellement en cours de réalisation augmenteront le nombre de logements, qui seront réceptionnés durant ce quinquennat (2010-2014) à 2 millions d’unités réparties à travers le territoire national.Les montants importants consentis par l’Etat au secteur de l’habitat donnent un aperçu sur l’intérêt qu’accordent les pouvoirs publics à ce secteur. Plus de 3.700 milliards de dinars (environ 50 milliards de dollars) ont été consacrés pour la construction de deux millions de logements et la réhabilitation du tissu urbain sur la période 2010-2014. Sur la totalité des engagements financiers (21.214 milliards de DA, soit près de 286 milliards de dollars), qui seront mobilisés par le nouveau programme quinquennal d’investissements publics, 17,4% seront ainsi

consacrés à la résorption du déficit en logements au niveau national.

Le programme s’articule sur la réalisation de 500.000 logements locatifs, 500.000 logements type promotionnel, 400.000 logements dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire et 700.000 logements ruraux. Près de 1,2 million de logements seront livrés durant le quinquennat 2010-2014, tandis que le reste, soit 800.000 logements, sera achevé entre 2015 et 2017.

APS