Un groupe de 260 ressortissants égyptiens ainsi que 11 Irakiens et 3 Syriens, fuyant la Libye en raison de la dégradation sécuritaire dans ce pays, ont rejoint jeudi le territoire algérien via le poste frontalier de contrôle de Debdeb, selon une source de wilaya. Ce premier contingent, sur le millier d’Egyptiens attendus dans les prochains jours à partir de la ville libyenne frontalière de Ghadames, a été pris en charge au fur et à mesure de leur arrivée par les services de la police des frontières de Debdeb, où toutes les conditions ont été réunies pour faciliter leur passage. Ces passagers étrangers ont été accompagnés par une équipe spécialement chargée de leur accueil vers le site d’hébergement de la commune de Debdeb et celui de la commune de Ain Amenas. Une équipe médicale composée de deux médecins et de 13 infirmiers à été mobilisée et dépêchée vers le poste de contrôle de Debdeb par la Sonatrach, pour renforcer le dispositif médical.

APS