Les opposants au régime de Mouammar Kadhafi ont pris le contrôle de Misrata jeudi soir après avoir repoussé une contre-offensive, a déclaré un habitant de la troisième ville de Libye, située à 200 km à l’est de Tripoli. Les informations sur la situation de Misrata ont longtemps été confuses. Les opposants à Kadhafi ont annoncé mercredi avoir pris la ville. Des résidents ont affirmé que des mercenaires et des soldats loyalistes avaient lancé une contre-offensive jeudi, mais qu’elle avait été finalement contenue.

« Les manifestants ont vaincu les forces de sécurité et ont pris le plein contrôle de la ville », a déclaré par téléphone à Reuters Mohamed Senoussi, âgé de 41 ans.

« Les habitants célèbrent la victoire et scandent ‘dieu est grand' », a ajouté cet habitant de Misrata.

Des violents combats ont eu lieu jeudi à proximité de l’aéroport.

« Les protestataires ont arrêté vingt mercenaires, surtout des Africains, et deux soldats libyens. Je les ai vus enchaînés. On dénombre sept morts parmi les civils (…) et environ 25 blessés », a précisé la même source.

Reuters