Plus de 200 ressortissants algériens établis en Libye ont regagné le pays depuis mercredi à travers le poste frontalier de Debdeb, situé à 450 km au Nord-est d’Illizi, a-t-on appris jeudi auprès de la wilaya. Toutes les dispositions ont été prises par les pouvoirs publics pour leur faciliter le retour, dont la mise en place d’un dispositif sanitaire et l’aménagement de sites d’hébergement pour les accueillir, ainsi que les étrangers fuyant la Libye suite à la dégradation de la situation sécuritaire dans ce pays, a indiqué la même source. Les sites ont été aménagés au niveau de la commune de Debdeb et de Ain Amenas, a précisé la même source, soulignant que les flux de personnes en provenance du territoire libyen vers le poste de contrôle de Debdeb « ne cesse d’augmenter graduellement, depuis mercredi, avec l’ampleur des évènements » que connaît ce pays.

APS