Plusieurs centaines de personnes ont défilé dimanche dans plusieurs villes marocaines, dont la capitale Rabat, pour demander une nouvelle constitution qui apporterait une plus grande démocratie dans le royaume.

Les manifestants ont scandé des slogans appelant à de meilleures opportunités économiques, des réformes de l’éducation, de meilleurs services de santé et une aide pour faire face à la hausse du coût de la vie.

A Rabat, le cortège a emprunté l’avenue Hassan II, au coeur de la capitale marocaine. Quelques policiers en civils se sont mêlés à la foule mais les forces de l’ordre sont restées relativement discrètes.

Selon l’agence officielle marocaine MAP, jusqu’à 2.000 personnes ont notamment manifesté à Rabat, un millier à Casablanca, environ 900 à Marrakech, et environ 450 à Tanger.

Nombre des participants étaient des jeunes, qui avaient répondu à des appels à manifester lancés sur les réseaux sociaux sur Internet comme Facebook. Un petit groupe d’islamistes s’était aussi joint au cortège.

AP