Un mineur de 16 ans, soupçonné d’avoir poignardé à mort un étudiant de 24 ans lors d’un vol dans une voiture sur un parking de Montpellier (Hérault) dans la nuit du 2 au 3 janvier, a été interpellé en Algérie, a-t-on appris mardi de source proche de l’enquête.

Sept de ses proches présumés, suspectés de l’avoir caché et aidé à quitter la France ont, eux, été interpellés mardi et placés en garde à vue par les enquêteurs de la police judiciaire. « Un faisceau d’éléments » a conduit à l’interpellation du mineur il y a plusieurs jours en Algérie, indiquait-on de même source.

Son identité et son signalement avaient été diffusés à la police algérienne. Dans la nuit du 2 au 3 janvier, un homme et son fils, étudiant en master d’histoire, avaient tenté d’arrêter un inconnu qui volait dans des voitures garées dans le parking de la résidence. Le voleur avait d’abord asséné un coup de couteau au père avant de prendre la fuite. Poursuivi par l’étudiant, il lui avait alors donné un coup en plein coeur, causant sa mort quasi immédiate. Il s’était ensuite enfui en direction d’une cité voisine.

AP