Le tribunal criminel près la Cour d’Alger examinera lundi l’affaire de l’attentat à l’explosif qui a ciblé le 11 avril 2007 le Palais du gouvernement et dans laquelle sont impliqués 18 terroristes, conformément à l’agenda de la première session criminelle de l’année 2011. Un autre attentat avait été perpétré le même jour contre le siège de la sûreté urbaine de Bab Ezzouar. Les deux attentats avaient fait 30 morts et plus d’une centaine de blessés, selon le bilan du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales. Le tribunal criminel qui avait jugé le 13 novembre 2009 l’affaire de l’attentat contre le siège de la sûreté urbaine de Bab Ezzouar qui avait fait 11 morts et plusieurs blessés, a prononcé des peines allant de la réclusion à perpétuité à la peine capitale contre 53 accusés dont les 18 impliqués dans l’attentat contre le Palais du gouvernement.

APS