1-Est-ce que je conçois la réussite comme un aboutissement à mon confort personnel, ou bien comme une béatitude collective ? Suis-je un égoïste ou un être collectif ? (Le principe de l’action collective)

2-Est-ce que j’honore mes devoirs au foyer, au travail, dans ma ville, dans mon pays ? Et réclame mes droits sans s’abaisser à les quémander ou à les acheter par la corruption ? (Le principe de responsabilité)

3-Est-ce que je suis capable de comprendre l’idée du vivre ensemble et de respecter la différence chez l’autre et ne pas le considérer comme un ennemi quand il ne pense pas comme moi ? (Le principe de respect)

4-Est-ce que je suis assez raisonnable pour donner raison et soutenir celui qui a raison même si on n’est pas issus du même douar, de la même famille politique, religieuse ou ethnique ? (Le principe de solidarité)

5-Est-ce que je me fais mon propre avis tout seul sur les choses de la vie et sur les gens ou bien j’attends qu’on le fasse à ma place au risque de me faire manipuler ? (Le principe de conscience)

Les réponses à ces questions principales détermineront notre avenir à tous : soit bâtir une Algérie pour tous, soit se retrouver avec une Algérie morcelée, sujette à toutes les dérives.

Redwane N