AirAlgerie filiales 19 150x150 - Il nie avoir démissionné : Le PDG d’Air Algérie dit être victime d’un «complot»Le PDG d’Air Algérie, Abdelwahid Bouabdallah, a nié, sur les colonnes du quotidien arabophone «El Khabar», toute démission ou limogeage de son poste à la tête de la compagnie aérienne, accusant le directeur d’un organisme affilié au Premier ministère d’être derrière ce qu’il a qualifié de «complot» visant sa personne.

Cependant, «El Khabar» n’a pas dévoilé l’identité de ce responsable bien que dévoilée par M. Bouabdallah. «Il y a des groupes d’intérêt qui cherchent le pourrissement à Air Algérie. Ces lobbys sont dirigés par le directeur d’un organisme affilié au Premier ministère. Ils ont créé une direction parallèle et essaient de me pousser vers la sortie en fomentant des mouvements de protestations dus à certaines décisions de réformes que j’ai mises en œuvre. Je suis victime d’un complot», déclare Abdelwahid Bouabdallah.

Advertisement

Le reste est digne d’un film hollywoodien, le PDG d’Air Algérie déclare que ce responsable «comploteur» croit se venger de lui parce qu’il pense «qu’il est derrière l’inculpation de son fils il y a quelques années. Ce qui est faux». Le PDG dira, in fine, qu’il n’est pas prêt de quitter son poste et qu’il ne fera que renforcer ses «réformes».

 

Nina A.