Touat Dalila représentante de la wilaya de Mostaganem au comité national des chômeurs a été arrêtée cet après midi vers 16h par la police au centre ville de Mostaganem.

La jeune Dalila distribuait l’appel du comité national des chômeurs pour un rassemblement pacifique, le dimanche 20 mars à la place des Martyrs à Alger.

La LADDH dénonce cette énième tentative d’étouffer le combat pacifique des jeunes chômeurs algérien, ces intimidations reflètent la volonté répressive du régime algérien malgré la levée de l’état urgence.

La LADDH rappelle que ces pratique sont en contradiction avec l’article 33 de la Constitution qui dit « La défense individuelle ou associative des droits fondamentaux de l’Homme et des libertés individuelles et collectives est garantie ».

La LADDH exige la libération immédiate de Touat Dalila.