Le gouvernement japonais a affirmé que la décision de lever l’état d’urgence est une étape dans la voie de la stabilité et du développement de l’Algérie, indique dimanche un communiqué de l’ambassade du Japon à Alger. « Le gouvernement du Japon considère la décision du gouvernement algérien de lever l’état d’urgence, décrétée en 1992, comme une étape vers la stabilité et le développement du pays et une réponse positive à l’opinion publique algérienne », souligne-t-on de même source. Le Japon a fait part, d’autre part, de son souhait de voir ses relations amicales avec l’Algérie « se développent davantage », tout en réaffirmant sa volonté de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

APS