Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a proposé aux insurgés de réunir le Congrès général du peuple, qui fait office de parlement, pour qu’il puisse se retirer avec des garanties, a annoncé lundi 7 mars au soir la chaîne Al Jazira. L’offre, qui a été présentée au conseil intérimaire mis sur pied par l’opposition à Benghazi, a été immédiatement rejetée par les insurgés.

Les combats se poursuivent à Ras Lanouf

Trois raids aériens ont visé lundi le port pétrolier stratégique de Ras Lanouf pris vendredi par l’insurrection, où des insurgés ont répliqué avec de l’artillerie anti-aérienne. Une voiture transportant six membres d’une même famille a été touchée lors d’une frappe. Le véhicule, un pick-up, avait les pare-brise cassés et des taches de sang souillaient l’intérieur de l’habitacle, ont rapporté des témoins. Dès l’aube, des habitants avaient fui la ville située à 300 km au sud-ouest de Benghazi, par crainte des combats qui avaient déjà chassé les insurgés de Ben Djaouad, à une quarantaine de kilomètres plus à l’ouest.

(lemonde.fr)