Le Premier ministre, secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, n’a pas écarté mercredi l’éventualité de sa candidature à la magistrature suprême du pays. Au cours d’une intervention télévisée et à la question de savoir s’il avait l’intention de se porter candidat à la présidentielle, M. Ouyahia s’est contenté de rappeler un commentaire de l’ancien président français Valery Giscard d’Estaing qui, interrogé sur le même sujet, avait répondu que son accession à la présidence en 1974 était « la rencontre d’un homme avec son destin ».

APS