L’Afrique, en dépit de bonnes performanes de son économie au cours de ces dernières années, demeure menacée par la hausse de la pauvreté et du chômage, ont souligné jeudi à Addis Abeba des délégués africains lors de la réunion du Comité des experts des conférences conjointes de la commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique (CEA). Selon un rapport présenté lors de la première séance de la réunion sur l’évolution récente de la situation économique et sociale en Afrique,  »c’est la première fois qu’on assiste à une reprise économique aussi forte (en Afrique) », grâce aux efforts déployés par les pays du continent pour la mise en place de  »bonnes politiques budgétaires, qui ont enrayé le cycle de baisse induit par la crise économique mondiale ». En 2010, l’Afrique a connu un taux de croissance moyen de 4,5% contre 2,3% en 2009, alors qu’il devrait atteindre 5% environ en 2011, selon Abdoulie Janneh, secrétaire général adjoint de l’ONU.

APS