Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, a exprimé mardi à Alger son souhait de voir les contacts entre l’entreprise Lidarrow, qui a affrété le navire « MV Blida » battant pavillon algérien, et les ravisseurs de ce bateau aboutir dans « les plus brefs délais ». « Nous espérons que le contact entre l’entreprise, dont le siège se trouve à Amman, et les ravisseurs ayant piraté le MV Blida, avec à son bord 17 Algériens, aboutissent aussi rapidement que possible à un accord pour permettre à nos frères de retourner à leurs familles », a déclaré à la presse M. Medelci en marge d’une cérémonie organisée en l’honneur de la femme algérienne, à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Il a ajouté que l’affréteur (Lidarrow) a pour mission de « veiller à la protection des Algériens et aussi d’entrer en contact avec leurs ravisseurs », insistant sur le fait qu’il est « le seul habilité à négocier » avec eux.

APS