Le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé de la communauté nationale à l’étranger, M.Halim Benatallah, a fait part, jeudi à Bejaia, du rapatriement, à ce jour, de 4.000 Algériens de Libye, précisant que ce nombre représente une proportion de l’ordre de 70 % de l’ensemble de la communauté algérienne installée dans ce pays. « 8200 Algériens y sont immatriculés mais seulement 5.000 d’entre eux y résident à titre permanent », a-t-il souligné expliquant que le rapatriement est d’ordre volontaire et ne concerne que ceux ou celui qui le sollicite ». M.Benatallah qui a fait part d’un contact permanent et soutenu avec la communauté algérienne installée en Libye, notamment à Tripoli et dans les régions limitrophes, a souligné cependant la difficulté de nos représentations diplomatiques (consulat et ambassade) à prendre attache avec les Algériens résidant dans des régions isolées.
Pour autant, « à défaut de les rapatrier par nos frontières, nous leur avons conseillé de rallier la frontière avec l’Egypte afin de pouvoir regagner ultérieurement le pays « , a-t-il encore ajouté. M.Benatallah, en visite à Bejaia pour préparer avec les autorités du port et de l’aéroport la saison estivale prochaine, a assuré que tout sera mis en oeuvre pour assurer un retour digne à tous les Algériens résidant à l’étranger.

 

APS