Le milliardaire israélien d’originaire d’Asie centrale, Alexander Mashkevitch, a annoncé son intention de créer en 2012 une chaîne satellitaire mondiale d’information continue présentant une vision sioniste de l’actualité. Il devrait présenter prochainement son projet au président Shimon Peres.

On serait tenté de dire qu’il en a déjà beaucoup, mais M. Mashkevitch, souhaite qu’elle présente le point de vue officiel israélien.

Alexander Mashkevitch a fait fortune avec ses amis Patokh Chodiev et Alijan Ibragimov à la chute de l’Union soviétique. Connus comme le « trio des Kazakhs », ils exploitent les principales ressources minière du Kazahkstan via Eurasian Natural Resources Corporation (ENRC), une société basée à Londres. Ils ont progressivement étendu leur empire en Zambie, RDC, Indonésie, Russie et Kosovo.

M. Mashkevitch préside l’Euro-Asian Jewish Congress, l’une des cinq branches régionales de Congrès juif mondial. Il milite pour la création d’un parlement mondial de la diaspora juive. Juif orthodoxe, il a financé la construction de nombreuses synagogues dans le monde.
Il a défrayé la chronique en septembre 2010 lorsqu’il a été arrêté, avec d’autres personnalités, au cours d’une partie organisée sur le Savarona, le yacht ayant appartenu à Kemal Atatürk.

Selon la police turque, Alexander Mashkevitch serait un des membres d’une importante organisation internationale de traite des femmes, dirigée par Taufik « David » Arif. Il aurait reçu et caché dans ses hôtels de jeunes filles russes et ukrainiennes achetées et importées par Arif.
Le yacht avait été loué 300 000 dollars pour 9 jours par M. Mashkevitch pour divertir les clients de l’organisation. Lors du coup de filet, les policiers ont libéré des jeunes filles de 13-14 ans.

voltairenet.org