Un groupe d’une trentaine d’employés de la Radio nationale, dont des journalistes, a observé dimanche à Alger un sit-in dans les locaux de l’entreprise pour réclamer notamment de nouvelles augmentations salariales mais le directeur général, Tewfik Khelladi, a qualifié le mouvement d' »illégal ». « Il s’agit d’un groupe d’une trentaine d’employés de la Radio nationale qui ont tenté d’occuper le niveau III du bâtiment, alors qu’aucune autorisation n’a été délivrée pour que ce petit rassemblement ait lieu », a indiqué M. Khelladi à l’APS. Il affirme n’avoir reçu « jusqu’à l’heure actuelle, aucune revendication de la part de ce groupe d’employés ».

APS