Tous les membres de la communauté algérienne vivant en Côte d’Ivoire sont « sains et saufs », a appris l’APS vendredi auprès d’une source diplomatique, à Abidjan, où des combats sont signalés entre les troupes du président sortant Laurent Gbagbo et celles de M. Alassane Ouattara,reconnu président élu par la communauté internationale. « Si certains parmi plus de cent ressortissants algériens en Côte d’Ivoire ont déjà quitté le pays, ceux qui restent encore sur place sont sains et saufs », a rassuré la même source, contactée depuis Dakar, ajoutant que « tout le monde préfère en ce moment rester chez soi de crainte de s’exposer au danger ».

Plus de 120 Algériens vivent en Côte d’Ivoire et sont notamment installés à Abidjan, a-t-on indiqué.

« Cette situation d’instabilité était prévisible depuis l’éclatement de la crise post-électorale et certains Algériens qui se trouvaient en Côte d’Ivoire ont pu, par précaution, quitter le pays avant la fermeture, hier jeudi, de l’aéroport d’Abidjan », a également déclaré cette source.

Toutefois, même si « un climat de peur » règne dans la capitale ivoirienne, beaucoup parmi les étrangers et les habitants se sont habitués à cette situation et attendent « une reprise du cours normal de la vie », a-t-on conclu.

APS