Selon Mohamed Seghir Babes, Bouteflika veut « libérer la parole » de la Société Civile !

0
133

Selon le président  du Conseil national économique et social (CNES), M. Mohamed Seghir Babes, Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika,  entend « libérer la parole » des différentes composantes la société civile dans  le cadre d’une approche basée sur de nouveaux rapports consensuels entre la  base et le sommet de la pyramide sociale.

« Le président de la République m’a demandé de transmettre à l’ensemble  des participants son sentiment intime de soutien et d’écoute. Il entend, en  particulier, libérer la parole de la société civile dans l’ordre d’un nouveau  système de gouvernance pour dire que nous sommes dans une approche de la base  vers le sommet », a indiqué M. Babes à l’ouverture des premiers états généraux  de la société civile algérienne.

« Le président de la République nous a donné l’occasion de dialoguer  et de partager nos points de vues et a voulu faire participer toutes les potentialités  nationales en toute transparence », a souligné encore M. Babes. « Il s’agit d’un nouveau  de modèle de gouvernance qui nous est ainsi proposé », a-t-il résumé.  M. Babès a ensuite assuré que les recommandations qui seront issues  de cette réunion de trois jours seraient soumises au président de la République.

RAF avec APS