Vendredi 22 juillet, la Norvège a fait face au pire massacre qu’elle a connu depuis la seconde guerre mondiale. Un double attentat  a fait 94 morts et 96 blessés.

Quand la terreur frappe la Norvège

A 15h30 une première explosion éclate tout prêt de plusieurs bâtiments publics dans le centre d’Oslo, la capitale du pays. Le souffle est violent, les bureaux du Premier ministre Jens Stoltenberg sont touchés. Aux vues des images on aurait croire qu’un ouragan avait dévasté le centre ville,  7 personnes sont mortes dans l’explosion. Quelques minutes plus tard, un homme déguisé en policier se rend sur l’île d’Utoeya où se déroulait un meeting politique du parti travailliste. Le forcené ouvre le feu sur les participants avec une arme automatique. Durant plus de 90 minutes il va se livrer à une véritable chasse à l’homme, plus de 80 sont assassinées autant de personnes blessés.

L’auteur : un fondamentaliste chrétien proche de l’extrême droite

L’auteur de cet acte n’est ni un fan d’Oussama Ben Laden ni un membre d’Al Qaïda, il s’agit d’un norvégien de souche blond aux yeux bleus. Anders Behring Breivik décrit comme un fondamentaliste chrétien se reconnaissait dans les thèses de l’extrême droite, nationalisme et haine envers l’islam faisaient partis de ses opinions. Le blog « comité de salut publique » résume bien l’idée que l

…Si il avait été français, Anders Behring Breivik aurait, c’est une certitude :
– été sympathisant du Front National ;
– vu du meilleur oeil les « reconduites » à la frontière tout en exigeant qu’il y en ait bien davantage ;
– laissé régulièrement des commentaires sur Fdesouche ;
– n’aurait jamais fait faute d’écouter avec délices Eric Zemmour ;
– fustigé le traitement « indigne » dont est « victime » Robert Ménard ;
– lu avec enchantement les articles de Riposte Laïque et d’Ivan Rioufol ;
– parlé de « bobos », de « bien-pensants », « d’éthnomasochisme », de « droitdelhommisme » ;
– eu tous les blogs « ethnodifférencialistes » et réacophiles de France et de Navarre dans son agrégateur…

L’homme avait préparé les attentats depuis l’automne 2009, trois heures avant les faits il a mis en ligne un manifeste de 1500 pages exposant sa vision du monde, un monde dans lequel les musulmans n’ont pas leur place en Europe.

Les motivations d’Anders Behring Breivik étaient clairement alimentées par les thèses que prônent aujourd’hui l’extrême droite et certains groupuscule extrémistes laïques : Anti-islam, anti-multiculturalisme, anti-système… des thèses qui sont la raison d’être de certains mouvements et sites internet en France. En somme, la France est une terre fertile pour ce genre de terroristes au combien nourrit par la haine et la xénophobie. Il serait temps que la République fasse une piqure de rappel à ses brebis égarées.

Et si il avait été musulman ?

Les commentateurs et autres polémistes qui ont d’habitude la langue bien pendante lorsqu’il s’agit de taper sur les musulmans se font aujourd’hui discrets et pour cause. L’auteur des attentats n’est pas un barbu enturbanné ni même un musulman, c’est fondamentaliste chrétien fidèle aux thèses d’extrême droite. Il en est de même pour ces parlementaires UMP qui lors des attentats d’Égypte contre une église Copte avaient demandé à la communauté musulmane française de s’excuser pour ce qui s’était passé, useront-ils de la même stupidité aujourd’hui à l’égard de la communauté chrétienne ?

On peut s’interroger sur le traitement médiatique réservée à cette affaire. On ne parle plus aujourd’hui d’acte de terrorisme ni de terroriste mais d’une tragédie et d’un tueur. Certains médias se focalisent tellement sur le terrorisme d’origine dite « islamiste » qu’ils en oublient les faits. TF1 a par exemple consacré une bonne partie de son sujet du journal de 13 h du samedi au fondamentalisme musulman en passant par les caricatures du Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) pour parler de l’attentat d’Oslo.

Enfin rappelons le, la quasi totalité des actes de terrorisme ayant touché l’Europe ne sont pas issus de groupes terroristes islamistes . En 2006, sur 498 attentats ou tentatives en Europe, 1 aurait été attribué au terrorisme islamiste. En 2009 sur 294 attentats ou tentatives, 1 aurait été attribué au terrorisme islamiste. Comme le montre un rapport d’Europol (organisme intergouvernemental créé au lendemain du 11 septembre),  la majorité des groupes terroristes sont séparatistes comme par exemple l’ETA qui milite pour l’indépendance du Pays Basque ou encore le FLN Corse qui milite pour l’indépendance de la Corse. Le rapport indique par ailleurs

En dépit du fait que l’Europe ait fait face à une seule attaque terroriste d’origine islamiste en 2008, le terrorisme islamiste est encore perçu comme la plus grande menace dans le monde entier. Cette attaque terroriste à la bombe a eu lieu au Royaume Uni…

Le terrorisme séparatiste reste le terrorisme qui frappe le plus l’union Européenne. Cela inclut le terrorisme séparatiste Basque en Espagne et en France ainsi que le terrorisme séparatiste Corse…

Au Royaume Uni, les groupes dissidents républicains irlandais, principalement l’IRA et le CIRA ainsi que d’autres groupes paramilitaires continuent de s’adonner à la criminalité et la violence.

Nul doutes, si l’auteur avait été musulman cette affaire aurait fait beaucoup de bruit et les musulmans de toute l’Europe auraient été stigmatisés et assimilés à de potentiels terroristes. Si il avait été musulman, on aurait demandé aux musulmans de se désolidariser une fois de plus du terrorisme, comme si ils le cautionnaient. Et vous qu’en pensez vous, si il avait été musulman qu’en serait il ?

Source : www.ajib.fr