Le carnage perpétré en Norvège par Behring Breivik, un islamophobe pro-isrélien et qui, selon le dernier bilan, a coûté la vie à plus de 90 norvégiens, ne changera pas la position des norvégiens vis à vis de l’occupation israélienne. C’est, en substance, la réponse de Svein Sevje, l’ambassadeur de la Norvège à Israël aux éventuelles conséquences de ces attentats sanglants sur la politique de son pays dans le conflit israélo-palestinien .

En effet, interrogé par le quotidien israélien Maariv sur le rapport (sic!) entre ces attentats et ce qui se passe en Israêl, Svein Sevje répond qu’il y voit « de la similarité et de la différence dans les deux cas ». Et de préciser : « Les Palestiniens font cela à cause d’un but défini qui est lié à l’occupation israélienne. Il y a des éléments de vengeance et de haine contre Israël. En plus de cela, vous pouvez ajouter l’élément religieux qui est lié à leurs actions…Dans le cas de l’attaque terroriste en Norvège, le meurtrier avait une idéologie qui affirme que la Norvège, particulièrement le Parti travailliste, oublie la culture norvégienne », a déclaré Sevje, se référant à Anders Breivik.

Avant de conclure : « Nous Norvégiens, considérons l’occupation comme la cause de la terreur contre Israël… Ceux qui pensent cela, ne changeront pas d’avis à cause de l’attaque à Oslo. »

Pour rappel, mercredi 20 juillet, soit deux jours avant les attentats, les jeunes membres travaillistes qui campaient sur l’île d’Utoya où a lieu la fusillade militaient pour la création d’un État palestinien, et appelaient au boycott d’Israël, selon le site internet norvégien Politalesk.

RAF