La chute proche du régime de Gueddafi est une bonne nouvelle pour tous les militants de la liberté et de la démocratie dans le monde. Le délire de pouvoir illimité qui est la principale marque de fabrique des régimes anti populaires arabes a été porté jusqu’à la plus odieuse des caricatures par le régime libyen. Il faut craindre pour cette raison que la transition vers un système véritablement démocratique ne prenne plus de temps et ne soit plus difficile à mettre en place qu’en d’autres circonstances.

Voisins immédiats de la Libye, les militants algériens pour un Maghreb des peuples démocratique et prospère souhaitent que le peuple libyen puisse rapidement s’unir autour d’une direction nationale représentative en mesure d’asseoir un Etat de droit démocratique et souverain.

Le FFS qui a fait du Maghreb démocratique un élément stratégique de son engagement politique a pris une position conjointe avec d’autres partis maghrébins afin de soutenir le mouvement du peuple libyen sur la voie de son émancipation du joug autoritaire.

Puisse le peuple libyen rapidement recouvrir sa liberté, son entière souveraineté et trouver la meilleure voie vers la construction d’un Etat de Droit avec le moins de pertes possibles.

Le FFS tient à réitérer sa solidarité avec le peuple libyen en lutte contre la tyrannie.

P/ Le Secrétariat national

Le Premier secrétaire

Karim TABBOU