L’Observatoire algérien de la femme (OAF) a rendu vendredi soir un hommage à la journaliste Samiha Halli de la Chaîne III de la Radio nationale, qui a hissé haut le drapeau algérien au pôle Nord.

A cet égard, Mme Nouara Saâdia Djaâfar, ministre déléguée chargée de la condition féminine et de la famille a salué l’initiative personnelle de la journaliste de porter haut le drapeau algérien dans ce coin éloigné de la terre qu’est le pôle Nord.

Elle a rappelé les énormes sacrifices consentis par la femme algérienne à travers l’histoire en vue de faire entendre la voix de l’Algérie et de défendre sa terre, sa liberté et sa dignité, soulignant que ce geste symbolique de la journaliste constitue également une occasion de faire connaître les réalisations de la femme algérienne dans les différents domaines scientifiques, culturels et socio-économiques dans cette région du monde.

La présidente de l’OAF, Mme Chaia Djafri Djadi a pour sa part rappelé que la journaliste algérienne avait décidé de se rendre au pôle Nord à l’occasion du 49ème anniversaire de la fête d’indépendance nationale, en vue de mettre en exergue le rôle de la femme algérienne et sa véritable place dans les différents domaines de la vie.

Samiha Halli a de son coté estimé que « ce séjour au pôle Nord qui a duré 15 jours étais porteur d’un message visant à faire découvrir aux habitants de cette région la culture, l’histoire et la place de mon cher pays, l’Algérie », soulignant que pour cette raison, elle avait choisi le mois de juillet pour aller hisser haut le drapeau de l’Algérie dans le ciel du pôle Nord.

« Ce voyage s’est déroulé à bord d’un navire russe, en compagnie d’un groupe de chercheurs chinois, américains et japonais dans le domaine de l’environnement spécialisés dans les changements climatiques », a-t-elle précisé.

APS