Un peu plus d’un million d’emplois tous secteurs confondus ont été créés au cours du 1er semestre 2011, selon un bilan des réalisations économiques et sociales en Algérie, rendu public lundi par les services du Premier ministre.

Le bilan fait état plus exactement de 1.090.435 emplois créés durant cette période de six mois, dont 723.121 emplois générés par les administrations publiques et les entreprises.

Les 367.314 postes restants sont des « équivalents emplois permanents créés dans le cadre des chantiers de haute intensité de main-d’oeuvre », selon des précisions de même source.

L’état récapitulatif de ce bilan semestriel fait ressortir une nette prédominance (397.675 postes) des emplois créés dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP).

Viennent ensuite les emplois générés par le dispositif du micro-crédit (ANSEJ-ANGEM-CNAC) avec un total de 92.280 embauches, de janvier à juin de l’année en cours.

Pour l’ensemble des entreprises publiques (EPE, EPIC et autres entreprises), ce sont 61.831 emplois qui ont été créés, durant la même période de référence, contre 41.215 postes de travail dans la Fonction publique (administrations et institutions publiques).

Quant aux investissements agricoles, ils ont généré, selon le même bilan, 34.196 emplois, suivis du dispositif « prime d’insertion des diplômés », anciennement appelé « contrat pré emploi », (35.382 emplois), et des investissements dans l’artisanat avec 35.930 emplois créés.

Les emplois créés dans le cadre des investissements financés par les banques (hors ANSEJ et hors agriculture) ferment la marche avec 24.612 postes.

113 projets d’investissements étrangers réalisés au 1er semestre

Les investissements étrangers (directs et en partenariat) réalisés en Algérie au premier semestre 2011 ont atteint un total de 113 projets d’un montant de 509,4 milliards de DA (6,9 mds de dollars), selon un bilan des services du Premier ministre rendu public lundi.

Réalisation de plus de 64.000 logements durant le 1er semestre 2011

Plus de 64.500 logements, tous types confondus, ont été réalisés à l’échelle nationale au cours du premier semestre de l’année 2011, indique lundi un bilan établi par les services du Premier ministre. Depuis le début de l’année, l’Algérie a construit 64.552 unités dont 20.710 logements publics locatifs (LPL), 9.031 logements sociaux participatifs (LSP), 25.418 logements ruraux, 861 logements de type location vente (AADL+CNEP), 3.698 logements promotionnel et 4.834 logements auto-construits, précise le document intitulé « Bilan des réalisations économiques et sociales du 1er semestre 2011 » transmis à l’APS.

28,8 milliards de dollars investis au premier semestre 2011

Les investissements réalisés en Algérie au premier semestre 2011 se sont chiffrés à 2.104,6 milliards (mds) de DA (28,8 mds de dollars), selon un bilan des services du Premier ministre rendu public lundi. L’essentiel de ces investissements, soit 1.595,1 mds de DA (21,8 mds de dollars), a été réalisé par des nationaux publics et privés, précise le gouvernement dans son bilan des réalisations économiques et sociales du 1er semestre.

Dans cette catégorie, les investissements financés par le budget de l’Etat ont atteint 1.190 mds de DA (16,3 mds de dollars) et ceux financés par le Fonds national d’investissement se sont établis à 176 mds de DA (2,4 mds de dollars).

Toujours dans la catégorie des investissements nationaux, le secteur privé a investi 229,1 mds de DA (3,1 mds de dollars), dont 46,1 mds de DA représentant les investissements réalisés dans le cadre du micro crédit, 21,08 mds de DA les investissements dans le secteur de l’agriculture et 161,9 mds de DA les investissements financés par les banques, hors Ansej et hors agriculture.

De janvier à fin juin, les investissements étrangers réalisés en Algérie se sont établis 509,4 mds de DA (6,9 mds de dollars), dont 396,7 mds de DA (5,4 mds dollars) représentant des investissements étrangers directs et en partenariat réalisés dans le cadre de l’Agence nationale pour le développement des investissements (ANDI) et 112,6 mds de DA (1,5 md dollars) les investissements étrangers dans le secteur de l’énergie et des mines.

APS
(*) Le titre est de la rédaction