Ce que Algerie-Focus.om a révélé semble se confirmer. En effet, dans un article publié le 23 avril, un diplomate nous avait parlé des fortes pressions qu’exerçaient le gouvernement d’Obama sur l’Algérie pour que Bouteflika accepte de donner l’asile à Mouammar Kadhafi.

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé aujourd’hui dans un communiqué que des membres de la famille de Mouammar kadhafi sont entrés lundi en territoire algérien.

L’épouse de Mouammar Kadhafi, Safia, sa fille Aicha, ses fils Hannibal et Mohamed, accompagnés de leurs enfants sont entrés en Algérie à 08h45 par la frontière algéro-libyenne, précise-t-on de même source. Cette information a été portée à la connaissance du secrétaire général des Nations unies, du président du Conseil de sécurité et de M. Mahmoud Djibril, président du Conseil exécutif du Conseil national de transition libyen, ajoute le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les Américains qui cherchaient une issue à la crise en Libye estiment, expliquait notre source, que l’Algérie pourrait bel et bien accueillir Kadhafi et veiller par la suite à sa «mise en quarantaine» pour en finir avec son pouvoir de nuisance.

«Aucun autre pays ne pourrait se prémunir de la nuisance de Kadhafi s’il lui accorde l’asile politique. L’Algérie pourrait en tout cas mettre le guide libyen sous surveillance pour l’empêcher de reconstituer ses réseaux et revenir au devant la scène», précise ce diplomate. Et d’ajouter : « En ce moment, nous sommes dans une situation délicate. Les pressions s’accentuent et tout le monde veut que l’Algérie mette les pieds dans ce bourbier libyen. Les accusations fusent de partout et personne ne sait qui contrôle qui. Mais les américains nous disent ceci : Proposer à Kadhafi l’asile politique. Cela pourrait faire cesser le bain de sang et votre image s’améliorera dans le monde»..

Enfin, selon notre source, la Turquie a tenté également de convaincre les officiels Algériens d’accepter cette proposition Algérienne également de convaincre les officiels Algériens d’accepter cette proposition Algérienne. Faute de quoi, la guerre en Libye risque de déborder sur l’Algérie en menaçant au passage sa stabilité.

Rédaction Algerie-Focus.Com avec APS


(Safia, l’épouse du colonel Kadhafi)