Akram Belkaïd, journaliste et essayiste, a travaillé pendant 15 ans au quotidien économique (Lire notre interview) et financier français «La Tribune» où il a notamment suivi les marchés financiers. Il collabore aujourd’hui avec «Le Monde Diplomatique», «SlateAfrique», «Afrique Magazine» et anime la chronique du blédard sur «Le Quotidien d’Oran».

Il publie «Être Arabe Aujourd’hui» aux éditions Carnetsnord (22 septembre), un livre critique, mais optimiste et résolument tourné vers l’avenir. Akram Belkaïd y analyse calmement et avec du recul les raisons qui sont à l’origine de ce vent de révoltes qui souffle sur le monde arabe, les risques liés à tout changement de régime et les pièges à éviter pour réussir des transitions pacifiques et intelligentes afin de tourner définitivement la page de l’histoire du monde arabe tel qu’on le connaît aujourd’hui, humiliant et de non-droits, et ouvrir une nouvelle, qui sera façonnée par les peuples et pour les peuples.

Entretien :

Partie 1:

Hommage à Samir Kassir, le journaliste libanais assassiné en 2005, les raisons à l’origine du printemps arabe, …

Partie 2 :

La position de l’Algérie dans le conflit Libyen, la responsabilité de Kadhafi et des potentats arabes dans le drame du monde arabe, les relations tendues entre l’Algérie le CNT, l’intervention de l’Otan en Libye contre-révolution : oui ou non ?, l’Algérie et la main de l’étranger : réalité ou propagande ?, …

Partie 3 :

Le risque de l’extrémisme religieux, le retour du FIS en Algérie, C’est quoi être arabe aujourd’hui, le rôle et la place de la femme dans la réussite du printemps arabe, la question identitaire et ethnique (Amazigh…) dans le monde arabe, …