Plus de 8 millions d’élèves sont attendus dimanche au niveau national au titre de la rentrée scolaire 2011-2012, et ce, dans les trois paliers de l’enseignement.

L’effectif global des élèves inscrits pour cette année est de 8.239.000. Le secteur enregistrera ainsi une augmentation de l’ordre de 273.000 élèves par rapport à l’année dernière (+3,4%), tous cycles confondus, selon le ministère de l’Education nationale.

L’enseignement primaire connaîtra une hausse estimée à 96.000 élèves, (+2,8%), le moyen à 98.500 élèves (+3,2%) et le cycle secondaire général et technologique à 78.500 élèves (+6,1%).

La rentrée scolaire cette année sera également caractérisée par le nouvel aménagement horaire dans le cycle primaire qui permettra l’allègement de la journée scolaire tout en prévoyant des espaces horaires permettant d’exercer des activités périscolaires.

L’horaire hebdomadaire varie dorénavant entre 21 heures (1ère et 2ème années primaires), 22h30 (3ème année primaire) et 24 heures pour les classes de 4ème et 5ème années primaires.

Le volume horaire est composé de 28 séances de 45mn obligatoires, réparties du dimanche au jeudi de 8h à 11h15mn et de 13h à 14h30mn.

Ce volume se densifie au fur et à mesure de la progression de l’age de l’élève. Les séances à partir de 14h30mn ainsi que celles du mardi après-midi sont réservées à des activités périscolaires non obligatoires. En outre, deux séances de remédiation pédagogiques en mathématiques et en langue arabe sont programmées le dimanche et le jeudi à partir de 14h30mn, destinées uniquement aux élèves accusant des retards dans ces matières.

L’effectif global du personnel du secteur sera, quant à lui, de 632.402 : 406.285 (64,24%) pour l’encadrement pédagogique et 226.117 (36,76%) pour l’encadrement administratif.

Le taux d’encadrement par cycle au niveau national (le nombre d’élèves par enseignant) est de 23,54 au primaire, 20,97 au moyen et 16,10 au secondaire.

Pour ce qui est du parc des infrastructures pédagogiques du secteur 300 écoles primaires seront réceptionnées ainsi que 150 collèges et 90 lycées au début de l’année scolaire. Ce parc comprend actuellement 24.932 établissements scolaires, dont 17.994 écoles primaires, 5.040 collèges du moyen et 1.898 lycées.

S’agissant des supports pédagogiques, près de 60 millions de manuels scolaires -chiffre sans précédent- seront mis à la disposition des élèves de l’ensemble des cycles scolaires à l’occasion de la rentrée scolaire 2011-2012.

Le manuel scolaire distribué, à titre gratuit, à plus de 50% des élèves scolarisés

Cette production exceptionnelle a été remise à 24.960 établissements scolaires, la priorité ayant été donnée aux wilayas du sud du pays. Le manuel scolaire est distribué, à titre gratuit, à plus de 50% des élèves scolarisés, parmi lesquels tous les élèves des classes préscolaires, des classes de la première année primaire, les 03 millions d’élèves nécessiteux, dont les listes sont fixées par les commissions de commune et de daïra, et les enfants d’enseignants.

Une enveloppe de 6,5 milliards de dinars a été dégagée en 2010, permettant à 4 millions d’élèves de ces catégories de bénéficier de la gratuité du manuel scolaire dans toutes les disciplines.

Près de 40 milliards de dinars ont été consacrés par l’Etat aux actions de soutien à la scolarisation au titre de l’année scolaire 2011-2012, une enveloppe destinée, en premier, aux cantines scolaires, dont le réseau s’est renforcé depuis la mise en place de la réforme de l’éducation et dont le nombre est passé de 4.114 en 1999 à 13.962 en 2011.

La solidarité scolaire concerne également les demi-pensions et les internats. 7,2 milliards de dinars ont été affectés pour prendre en charge 833.589 demi-pensionnaires et 59.000 internes.

La prime de scolarité

Concernant la prime de scolarité, instituée par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, depuis la rentrée scolaire 2000-2001, elle est destinée à 3 millions d’élèves nécessiteux.

A ce sujet, le ministre de l’Education nationale a insisté sur le fait que cette prime de 3.000 dinars doit être mise à la disposition des bénéficiaires dès les premiers jours de la rentrée, précisant qu’elle représente une enveloppe financière de 9 milliard de dinars.

Le transport scolaire est également assuré à 584.259 élèves, tous cycles confondus, avec un parc national de 4.565 bus. Au plan de la santé scolaire le ministère oeuvre à élargir la couverture sanitaire aux élèves avec la densification du réseau des unités de dépistage et de suivi (UDS) dont le nombre est passé de 1.228 en 2008 à 1.251 en 2011.

Ces UDS sont encadrées par 1.487 médecins généralistes, 1.311 chirurgiens dentistes, 721 psychologues et 1.868 agents paramédicaux.

APS