La police espagnole a arrêté cinq Algériens soupçonnés d’avoir contribué au financement d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a annoncé le ministère espagnol de l’Intérieur.

Ces arrestations ont eu lieu mardi dans quatre villes du Pays Basque et de Navarre, dans le nord de l’Espagne, a précisé le ministère dans un communiqué.

Ces cinq Algériens sont soupçonnés d’avoir envoyé de l’argent à AQMI, qui opère notamment en Algérie. Selon le communiqué, ils ont aussi maintenu des contacts avec d’autres islamistes radicaux en France, en Italie et en Suisse.

Les autorités ont saisi du matériel informatique au cours des raids qui ont permis de procéder à ces arrestations.

AP