L’Union Européenne n’en finit pas de faire les yeux doux au roi marocain Mohammed VI. Selon des informations obtenues par «Algérie-Focus.Com» auprès de sources diplomatiques, la Commission Européenne, pilotée le portugais José Manuel Barroso, a demandé à l’Europarlement d’accélérer le processus de signature de l’accord de libre-échange agricole UE-Maroc.

Cet accord doit, selon Barroso, entrer en vigueur avant fin 2011 pour que l’UE puisse envoyer «un signal fort de soutien au Maroc et aux autres voisins du Sud». Selon le Président de la Commission Européenne, le Maroc a «répondu aux réserves» de certains eurodéputés qui craint que cet accord ouvre la voie à Rabat pour exploiter les ressources naturelles du Sahara Occidental. L’Europarlement débattra de cette question ce mois.

Khalil Mehdi