Plusieurs ministres ont exprimé leur souhait de démissionner en vu des prochaines législatives, a appris «Algérie-Focus.Com» auprès de source gouvernementale.

Selon notre source, beaucoup de ministres ont pris conscience de l’impossibilité de retirer l’article 93 du Code des élections actuellement en débat qui oblige les ministres de démissionner de leur poste trois avant les échéances électorales s’ils souhaitent se porter candidats à l’APN.

Un autre courant, représenté essentiellement par les ministres du FLN tente, cependant, de faire le forcing pour faire tomber cette mesure. La possibilité de démissionner pour briguer un mandat parlementaire permettra, aussi, d’offrir une sortie «honorable» à certains ministres en poste depuis près d’une décennie, rajoute notre source.

Yasmine B.