L’Enlèvement des 7 diplomates algériens, jeudi 5 avril,  dans la ville de Gao, au nord du Mali a été revendiqué par une branche dissidente d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Selon message transmis au bureau de l’AFP à Bamako, il s’agit d’un groupe dissident « Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest » (Mujao). Dans un court message, le groupe se  « déclare officiellement sa responsabilité dans l’enlèvement du consul algérien   et six (membres) de son équipe à Gao».

L’agence française a ajouté qu’un certain Adnan Abu Walid Sahraoui,  se réclamant porte-parole  du Mujao, a confirmé par téléphone à l’AFP cette revendication: « c’est nous qui  avons organisé l’enlèvement. Ils (les otages) sont avec nous. Nous allons après   donner nos revendications ».

Rappelons que les familles des 7 diplomates otages algériens ont été rapatriées en Algérie, vendredi  6 avril. Le chef de la diplomatie algérienne, M. Mourad Medelci  a  déclaré que « Le gouvernement s’est engagé à tout mettre en œuvre pour le rapatriement de nos compatriotes ».

RAF

Notez cet article