Ils avaient enlevé 15 touristes étrangers dans sud en 2003. Un terroriste algérien et un autre malien à la barre de la cour d’Alger

0
183

Le procès des auteurs du rapt des 15 touristes étrangers dans le Sahara algérien en 2003 s’ouvrira, ce mardi 10 avril, au tribunal criminel d’Alger. Il s’agit de deux présumés terroristes,  Gharbia Amara  âgé de 39 ans de nationalité algérienne  et Youcef  Ben Mohamed, âgé de 25 de nationalité malienne.

Ces deux terroristes avaient participé l‘enlèvement de quinze touristes étrangers, dont dix de nationalité allemande, en février 2003 dans le  grand sud, près des frontières avec le Mali. Ces deux complices  activant sous les ordres d’Amari Saïfi,  alias Abderrezak El Para, avaient été arrêtés en 2004 par les forces de sécurité tchadiennes qui les avaient remis en 2010 aux autorités algériennes. Selon les selon les avocats de la défense cités par  l’agence APS, les deux complices d’Abderrezak El Para, sont également impliqués dans l’affaire de trafic et importation d’armes prohibées.

Il faut rappeler que Gharbia Amar a reconnu au cours de l’enquête préliminaire, avoir participé à  l’accrochage qui avait eu lieu au Tchad à la fin 2003 entre le groupe d’El Para  et les forces tchadiennes, au cours duquel il avait été fait prisonnier et qui s’était soldé par l’élimination de 30 terroristes. Quant à l’accusé malien Youcef Ben Mohamed, il avait été recruté dans le groupe terroriste sévissant au Sahara par El Para lui-même qui l’avait chargé du trafic d’armes avec le Tchad jusqu’à son arrestation par les services  de sécurité tchadiens.

RAF