Les islamistes armés ont occupé le consulat d’Algérie à Gao (nord-est du Mali) et ont pris en otage les diplomates et le personnel. Ils ont descendu le drapeau algérien pour hisser le drapeau noir des salafistes, courant le plus conservateur de l’islam.

Les Touaregs et les islamistes qui briguent la création d’un Etat indépendant ont pris Gao à la fin de mars, une semaine après la mutinerie militaire au Mali.

A l’heure actuelle les Touareg contrôlent les villes de Tobmouctou, de Gao et de Kidal dans le nord du Mali, dans la région d’Azawad, leur patrie historique.

Source : french.ruvr.ru

Notez cet article