Dans la nuit de mardi à mercredi, une embuscade dans la région de Tizi-Ouzou a provoqué la mort de huit terroristes et la fuite de deux autres.

L’agence Associated Press a confirmé mercredi la mort de 8 islamistes armés dans la vallée de Takhoukht, à Tizi-Ouzou (10km à l’est d’Alger). Aux alentours de 22h30, les dix terroristes qui se trouvaient à bord d’un fourgon se rendant à la localité d’Ouadhias sont tombés sous les tirs croisés des forces de la gendarmerie et de la garde communale.

Selon les sources, les forces de l’ordre avaient été préalablement informées des mouvements du groupe. Depuis mercredi après-midi, une opération de ratissage était en cours dans la vallée de Takhoukht, qui avait été bouclée à cet effet.

La région de Tizi-Ouzou – ainsi que le département voisin de Boumerdes – demeurent la cible de nombreuses attaques terroristes. Ce réseau aurait ainsi organisé l’assaut du siège de la brigade de police de Ouacif, tuant trois policiers la nuit du 15 juin.

Le général Abdelghani Hamel, chef de la police algérienne, avait déclaré récemment que la menace terroriste restait présente dans toutes les régions du pays, obligeant les forces de l’ordre à multiplier les mesures préventives.

Myriama Mokdahi