Près de  300 artistes algériens et étrangers, dont des  musiciens et des chanteurs se réuniront cette année au stade «Mohamed Kessab» de Sétif, du  26 juillet au 4 août prochain.

Le Stade Mohamed Kessab va vibrer sous les sons du monde arabe. 7 pays seront présents lors du fameux festival. Un bon nombre d’artistes participeront à cette édition, dont « 165 arabes et 160 algériens entre musiciens, chanteurs et formations», explique Nacira Abbes, la commissaire du festival.

Un aménagement exceptionnel a été organisé cette année sur le site archéologique de la ville de Djemila. Ce changement de site est lié à des raisons relatives aux horaires du mois de ramadhan et à la longue distance séparant les villes de Sétif et Djemila, qui pourrait dissuader plusieurs citoyens de se rendre à ce festival. «Les soirées auront lieu à 22h30, après la prière surérogatoire», a précisé Nacira Abbes.

Par ailleurs, la commissaire du festival a tenu à rappeler que cette 8e édition «coïncide avec le 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie» et que tout a été mis en oeuvre pour  «programmer tous les styles et toutes les tendances, et faire participer les anciens comme les jeunes, ainsi que les jeunes Algériens installés à l’étranger».

Myriama Mokdahi