Un partenariat économique entre le Qatar et l’Algérie devrait permettre l’émergence d’un complexe sidérurgique dans la région de Jijel.

complexe siderurgique el hajar - Algérie-Qatar : entente autour d’un projet sidérurgique à Jijel
Complexe sidérurgique d'El Hadjar à Annaba

L’Algérie signe avec le Qatar un mémorandum d’entente sur le lancement d’un projet sidérurgique de grosse envergure dans la zone industrielle de Bellara à Jijel. Les deux partenaires concrétisent leur alliance annoncée au cours du mois d'octobre dernier.

Advertisement

L’information a été rapportée par l’APS, qui précise que l’officialisation de ce partenariat se fera demain à l’issue d’un entretien entre le ministre de l’Industrie Mohamed Benmeradi et le ministre Qatari de l’Economie et des Finances Youcef Hussein Kamel. A terme, l’usine devrait engendrer une production de 5 millions de tonnes d’acier chaque année, et réduire de cette manière les importations d'une valeur de 10 milliards de dollars par an.

Le complexe devrait largement compléter la production actuelle (estimée à 1 million de tonnes par an) assurée par le site d’El Hadjar à Annaba, détenu à majorité par le groupe Arcelor Mittal. Ce dernier connaît d’ailleurs des difficultés et a récemment bénéficié d’un crédit de la part de la Banque d’Algérie, afin de relancer les activités du complexe sidérurgique.

A retenir

- Le complexe produira 5 millions de tonnes d'acier à long terme

- Chaque année l'Algérie importe pour 10 millions de dollars de produits sidérurgiques

 

Amina Boumazza