Selon des projections, l’introduction des compagnies pharmaceutiques sur les marchés émergents serait très bénéfique à terme.

En Algérie, les géants pharmaceutiques cherchent à travailler avec des entreprises partenaires locales. La Vision 2012 Deloitte avait indiqué qu’utiliser l’Algérie comme une plaque tournante de la production de produits biologique était largement viable. Les investissements directs étrangers (IDE) au cours de la dernière année confirment le succès de cette Vision. Les recommandations de la part de Deloitte ont également été intériorisées par le gouvernement algérien afin de favoriser l’installation de firmes étrangères.

Au regard de ces investissements, le marché algérien évolue et les projections sont favorables. En termes de produits pharmaceutiques les dépenses du marché augmenteront de 7% en dinars et 4% en dollars. Pour les soins de santé, une hausse de plus de 6% est également à prévoir au cours du troisième trimestre 2012.

Concernant le classement de l’Algérie, le pays a augmenté de quelques places, restant tout de même le 12ème parmi les marchés régionaux, Maghreb et Moyen-Orient réunis.

Notez cet article