Les chiffres du commerce entre la Chine et l’Afrique ont augmenté pour atteindre un pic historique en 2011, selon un rapport publié par l’Institut d’études de l’Asie de l’ouest et de l’Afrique, lundi à Pékin.

Le port d'Alger assure une grande partie de l'import export avec la Chine

Dans le livre jaune sur le développement africain, publié par Pékin, on apprend qu’en 2011, le commerce bilatéral, entre la Chine et l’Afrique a atteint 166 milliards de dollars. Ce chiffre représente une augmentation de 31% chaque année, ce qui est 8,4% plus élevé que le taux de commerce extérieur de la Chine.

Les pays avec lesquels la croissance  a évolué le plus rapidement sont principalement ceux du Nord : Egypte, Algérie, Maroc et Tunisie.

Export-import maximal

Les exportations chinoises vers l’Afrique s’élèvent à 73 milliards de dollars, une hausse de 22%. Les importations en provenance d’Afrique, elles, s’élèvent à 93 milliards de dollars. Les importations chinoises en Afrique augmentent de 39% par an, peut-on lire dans le rapport.

L’impact des printemps arabes sur le commerce entre la Chine et le continent africain a été limité. Le rapport fait seulement état d’une baisse des échanges entre la Chine et la Libye de 58% sur la période.

Sarah Haderbache

Notez cet article