Plus d’une semaine que le ramadan a commencé et déjà les corps se sont habitués. Habitués à ne pas boire, manger, fumer puis à rompre le jeûne dans l’abondance et parfois, l’excès.

Faire le ramadan, c’est originellement faire le choix de la sobriété et de la modération. Apprendre à se passer du superflu et se rapprocher de l’essentiel. La démarche d’élévation spirituelle rejoint les apports bénéfiques pour le corps. Entre purification et repos, jeûner est supposé être bon pour votre santé.

Aujourd’hui cependant, trop d’abus sont observés. A l’heure du Ftour, la taille des festins n’égale que l’appétit des jeûneurs. D’une bonne chose pour la santé, le ramadan s’est transformé en une foire à la consommation abusive.

Prise de poids, diabète, mauvais sommeil : autant de maux qui découlent parfois directement du jeûne mal exécuté.

Alors comment concilier ramadan et bonne santé ? C’est tout l’objet du premier dossier de notre toute nouvelle rubrique santé. Réapprendre les bonnes pratiques, manger les bons aliments au bon moment, avoir un rythme alimentaire sain, voilà comment contrer l’emballement ramadanesque à l’heure du Ftour.

Revenir à l’essentiel c’est possible, il suffit de le vouloir.

Retrouvez la suite du dossier…

– Jeûner plus consommer plus ?

– Le jeûne est-il dangereux pour la santé?

– Les aliments les plus consommés pendant le jeûne

– Les bonnes pratiques du ramadan

– Le ministre de la santé appelle à la vigilance pendant le ramadan

Sarah Haderbache
Notez cet article