Le procureur égyptien Abdel Meguid Mahmoud a mis en place un comité d’experts pour statuer sur l’état de santé de l’ex-président égyptien Hosni Moubarak. Les premiers rapports indiquent qu’il va mieux.

 

Près d’un mois après son transfert dans un hôpital militaire du Caire à la suite d’une attaque cérébrale, un communiqué officiel a annoncé le retour de Moubarak en prison.

Le procureur Abdel Meguid Mahmoud a « ordonné le transfert de l’ex-président Hosni Moubarak de l’hôpital militaire de Maadi à la prison de Tora après l’amélioration de son état de santé », selon le communiqué.

M. Mahmoud a décidé le 4 juillet dernier de former un comité d’experts médicaux pour statuer sur l’évolution de l’état de santé du raïs.

Celui-ci a conclu qu’il était « stable et considéré comme bon compte tenu de son âge, ce qui implique son retour en prison », selon le procureur général adjoint Adel al-Saïd. Le 27 juin, un responsable de l’hôpital militaire de Maadi avait indiqué que le moral de l’ancien président de l’Égypte était au plus bas depuis l’annonce de la victoire de Mohamed Morsi à la présidentielle.

Moubarak avait été condamné le 2 juin à la prison à vie pour la mort de manifestants durant la révolte qui l’a renversé en 2011. La répression de cette révolte a fait officiellement 850 morts. Âgé de 84 ans, il était le premier des dirigeants emportés par le Printemps arabe à comparaître en personne devant un juge. Six anciens hauts responsables de la police ont été acquittés.

Myriama Mokdahi

Notez cet article