La banque britannique veut renforcer sa présence en Algérie. En effet, elle ouvrira le 17 septembre prochain une agence à Oran.

 

Advertisement

1a 554945500 300x225 - HSBC-algérie veut s'imposer sur le marché

Cette nouvelle agence sera inaugurée par Abdelmalek Boudiaf, wali d’Oran, et son excellence l’ambassadeur britannique à Alger, Martyn Ropert à l’occasion d’une rencontre d’affaires entre des entreprises britanniques et des entreprises de l’Ouest, parrainée par HSBC et l’ambassade britannique.

Selon Lady Olga Maitland, la présidente conseil d’affaires algéro‑britannique (ABBC),  cette rencontre tend « à mettre en place des occasions d’affaires », « tisser des partenariats entre les entreprises britanniques et algériennes et organiser des tête‑à‑tête entre les entreprises » et enfin, « faire connaître les liens étroits entre les politiques et commerciaux du Royaume‑Uni et l’Algérie ».
Lors de cette rencontre, une conférence  animée par Rachid Sekak, directeur général d’HSBC- Algérie sera organisée sur les opportunités d’affaires pour les entreprises britanniques.Plusieurs intervention, notamment de l’ambassadeur britannique, de Lady Olga Maitland, du wali d’Oran, de Rachid Fella, président de la chambre de commerce d’Oran, d’ Abdelkrim Mansouri, président de l’Andi, ainsi que celle de Reda Hamiani, président du Forum des chefs d’entreprises, seront également prévues.
250 entreprises locales sont attendues à cette rencontre. Les Britanniques sont intéressés par l’investissement dans les secteurs tels que les infrastructures,la construction, la santé, la formation en langue, la formation professionnelle et l’éducation.
Myriama Mokdahi