La Bourse d’Alger a commencé une réforme interne de son système, suite à un travail d’expertise d’évaluation du marché financier national.

Plusieurs recommandations sont ressorties des discussions, notamment celle concernant l’accès à la Bourse d’Alger, qui devrait être élargi à un nouveau type d’entreprises.

Mustapha Ferfara, le directeur général de la société de gestion de la bourse des valeurs déclare : « la prise en charge des recommandations s’est traduite par l’élargissement des ordres traités par le système de négociation de la Bourse d’Alger à une nouvelle gamme ».

La communication sera aussi réformée, puisque cette même source a évoqué la diffusion sur le site internet de la Bourse de l’Etat des ordres boursiers.

« Ces informations permettront aux investisseurs de mieux apprécier les tendances du marché et, par conséquent, faciliteront l’appariement de l’offre et la demande sur les différentes valeurs mobilières listées » ajoute le directeur, cité par l’agence APS.

La Bourse accueillera vraisemblablement des petites et moyennes entreprises, en introduisant des amendements au règlement du marché financier afin d’assouplir les conditions d’admission.

A terme, la réforme prévoit une réorganisation du marché boursier national par la création de trois domaines : un réservé aux grandes entreprises, un marché pour les PME et enfin un dernier pour la négociation des obligations du Trésor.

Sarah Haderbache

Notez cet article