Lafarge-Algérie a organisé dimanche dernier, une journée de sensibilisation contre la consommation des drogues, sous le patronage de l’Assemblée Populaire de la Commune de Bab-Ezzouar.

C’est à travers cette action de prévention et de contiguïté, que Lafarge-Algérie a choisi de clôturer son mois de la Santé et la Sécurité qu’elle organise annuellement, en Juin.

L’événement s’est déroulé dans le nouveau siège social de la compagnie, situé à l’espace du Centre Commercial et de Loisirs de Bab-Ezzouar.

La Journée de sensibilisation a débuté 9h30 pour se terminer vers 19h30. Un grand nombre de représentants d’associations de lutte contre la drogue  des wilayas d’Alger, de Blida, d’Adrar et d’Illizy ainsi que des intervenants la médecine légale d’Alger et experts en toxicomanie, étaient présents.

Plusieurs thèmes ont été abordés, notamment sur les effets de la drogue, tels que : « La rencontre dangereuse, le coût de la drogue, les aspects médicaux légaux liés à la toxicomanie et prévention contre les dangers de la consommation de la drogue ».

A la fin des interventions, les participants ont  eu l’occasion de débattre des moyens divers de lutte contre ce fléau.

Il convient d’ajouter que Lafarge-Algérie avait déjà initié plusieurs campagnes d’intérêt public dont celles en faveur de dons de sang, de dépistage des maladies du sein, du diabète et de l’hypertension artérielle (HTA), la sensibilisation aux accidents domestiques ainsi que sur la prévention routière.

Ce type d’initiative est manifestement vecteur de développement pour la société algérienne, on peut se demander quels type d’actions les autres entreprises vont mener ?

Myriama Mokdahi