Le quotidien El Chourouk rapporte que trois des sept diplomates kidnappés par le Mouvement pour l’unicité et le Djihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO, un courant dissident d’Al Qaïda), ont été libérés vendredi dernier.

Le journal cite même Abou Omar Sanad Ould Bouamama, le porte parole du mouvement d’Ansar Ediine. Le gouvernement algérien de son côté n’a ni confirmé, ni démenti cette information.

Le otages avaient été enlevés le 6 avril à Gao par le MUJAO, jusqu’à présent le ministre algérien des affaires étrangères assurait qu’ils étaient en bonne santé.